Gli articoli della Dire non sono interrotti dalla pubblicità. Buona lettura!

Conférence de lancement du Programme Diaspora

Condividi su facebook
Condividi su twitter
Condividi su whatsapp
Condividi su email
Condividi su print

ROME – L’université s’ouvre au monde, inspirant une Italie avec des horizons globaux qui valorise les talents et mise sur les communautés d’origine étrangère pour soutenir l’internationalisation et le partage des connaissances: c’est l’objectif du Programme Diaspore, un cycle de rendez-vous et de débats promu par la prestigieuse Université Italienne Luiss Guido Carli.
Les rencontres en ligne, en italien, en anglais et en français sont organisées sur la base d’un nouvel accord signé par l’Université LUISS avec l’association Le Réseau, association de la diaspora africaine en Italie, membre du Conseil National pour la Coopération au Développement et organisatrice du forum Italia Africa Business Week. “L’objectif est de soutenir l’internationalisation de l’université LUISS, qui a lancé depuis longtemps des initiatives importantes mais qui mise désormais sur les étudiants internationaux qui peuvent considérer l’Italie comme un pôle de formation de référence au niveau européen, même à partir de contextes différents, de l’Afrique, d’Amérique latine ou d’Asie” souligne Cleophas Adrien Dioma, coordinateur du groupe de travail Migration et développement du Conseil national pour la coopération au développement et président du Réseau, dans une interview avec l’agence de presse Dire.Selon Raffaele Marchetti, Délégué du Recteur pour les Relations Internationales à la Luiss University , “l’éducation cosmopolite représente une mission de notre Université, qui a opéré un choix stratégique pour se concentrer sur le bassin de la Méditerranée et la zone subsaharienne”. Un choix, celui-ci, “confirmé par l’augmentation, ces dernières années, du nombre d’étudiants de l’université originaires de ces régions”. “Aux côtés du recrutement traditionnel, du Ghana au Kenya – ajoute le Professeur Marchetti – il y a des bourses offertes par des entreprises italiennes qui travaillent en Afrique, comme par exemple Eni, et des projets de caractère humanitaire comme le Projet Méditerranée en collaboration avec la Fondation “Terzo Pilastro Internazionale” d’Emmanuele Emanuele ou les Couloirs universitaires réalisés avec l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) et financés avec la communauté des élèves de l’Université”.Au dialogue avec l’Afrique, kaléidoscope de 54 pays et mille langues et cultures, avec une population de moins de 20 ans en moyenne, sont dédiés quelques-uns des premiers rendez-vous.  L’ouverture est prévue pour mardi 26 janvier, avec un webinaire intitulé “Diaspora, Knowledge and Community”. Confirmés les interventions de la Vice-ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale Emanuela Claudia Del Re, de Giorgio Marrapodi, directeur général de la Direction Generale pour la Coopération au Développement et de Leonardo Carmenati, Vice-directeur technique de l’Agence italienne pour la coopération au développement (AICS). Après le discours inaugural de la Professeure Paola Severino, Vice-présidente de la Luiss, avec délégation à la promotion des Relations internationales, et l’introduction du Professeur Marco Francesco Mazzù, Recruiting Leader et professeur de Marketing et Digital de l’Université, ouvriront les travaux le Délégué du Recteur pour les Relations Internationales à la Luiss University, Raffaele Marchetti, et Cleophas Adrien Dioma. Avec eux interviendront Jean Leonard Touadi, Président du Centre des relations avec l’Afrique de la Société géographique italienne, Alioune Benga, Directeur général de l’université burkinabé IAM Ouaga. Est prévu la participation à plusieurs voix des représentants des communautés de la diaspora africaine et des “nouvelles générations”. Le cycle se poursuivra avec des rendez-vous à cadence mensuelle, avec l’opportunité de rencontres B2B avec des entreprises et des sessions ouvertes aux questions des étudiants et participants. Un focus sur des thèmes clés pour 2021 et pour le monde post-pandémie, avec une attention particulière pour les réalités émergentes. Parmi les titres, on peut citer “L’innovation, la numérisation et la durabilité comme moyen de transition sociale et écologique”, “Les perspectives géopolitiques Italo-Africaines”, “La science des données pour soutenir un monde en évolution ” et “Les perspectives économiques Italo-Africaines ”.
Selon le Professeur Mazzù, le projet va au-delà des objectifs de recrutement traditionnel et atteint l’horizon de la migration circulaire en misant sur le développement économique et social. “Il faudrait faire en sorte que les compétences acquises dans l’environnement multiculturel de la Luiss concourent à transformer les étudiants en acteurs globaux, capables d’agir avec éthique et rigueur afin d’appliquer leurs connaissances dans les entreprises et institutions tant au niveau international que national, notamment leurs pays d’origine, ceci en devenant des décideurs et des promoteurs de croissance et de développement”

Le notizie del sito Dire sono utilizzabili e riproducibili, a condizione di citare espressamente la fonte «Agenzia DiRE» e l’indirizzo «www.dire.it»

Condividi su facebook
Condividi su twitter
Condividi su whatsapp
Condividi su email
Condividi su print

Agenzia DIRE - Iscritta al Tribunale di Roma – sezione stampa – al n.341/88 del 08/06/1988 Editore: Com.e – Comunicazione&Editoria srl Corso d’Italia, 38a 00198 Roma – C.F. 08252061000 Le notizie del sito Dire sono utilizzabili e riproducibili, a condizione di citare espressamente la fonte «Agenzia DIRE» e l'indirizzo «www.dire.it»