Giro: “Macron ne signe pas la fin du populisme”; Della Vedova: “Trump ne soit pas indifférent sur la coopération”; de Rome un appel pour la Tunisie

[video mp4="http://www.dire.it/wp-content/uploads/2017/05/20170511_Tg_Esteri_Francese.mp4" poster="http://www.dire.it/wp-content/uploads/2017/04/tg_esteri.jpg"][/video] Ecco, nella versione francese, i titoli del TG Esteri realizzato dall'agenzia DIRE SOUS-MINISTRE GIRO: MACRON NE SIGNE PAS
Condividi su facebook
Condividi su twitter
Condividi su whatsapp
Condividi su email
Condividi su print

Ecco, nella versione francese, i titoli del TG Esteri realizzato dall’agenzia DIRE

SOUS-MINISTRE GIRO: MACRON NE SIGNE PAS LA FIN DU POPULISME EN EUROPE

“La victoire de Macron est une bonne nouvelle, mais ça ne suffit pas à battre les parties populistes en Europe”. Mario Giro, sous-ministre aux Affaires étrangères italien, il nous l’a expliqué le jour de la Fete d’Europe. En occasion de cet anniversaire, il a souligné que “les racines de l’Europe sont chrétiennes, comme Pape François a souvent dit. Mais nous sommes un continent qui a eu une histoire complexe et pluriculturelle: la civilisation greco-romaine ou bien le siècle des Lumières ont joué un rôle fondamental en ce sens”.

COOPÉRATION. DELLA VEDOVA: TRUMP NE DOIT PAS ETRE INDIFFÉRENT

Selon le Sècretaire des affaires étrangeres italien, Benedetto Della VedOva, “ça serait une très grave erreur si le Président Donald Trump arretait de financer les organisations multilatérales, qui s’occupent de la coopération au développement”. Della Vedova a ajouté que la grandeur politique et économique des États-Unis vient aussi de sa capacité de s’engager à l’étranger pendant la Seconde Guerre mondiale.

MME AUNG SAN SUU-KYI A LANCÉ UN APPEL AUX BIRMANS À L’ÉTRANGER: REVENEZ!

“Le Myanmar est un pays d’immigration et d’émigration. On a le devoir d’améliorer les conditions de vie de la population. De plus, ça c’est une façon pour encourager les emigrés au retour”. La leader politique du Myanmar, Mme Aung San Suu-Kyi, est intervenue à Rome à une conférence sur femmes et migrations, à laquelle a participé aussi le Premier ministre italien Paolo Gentiloni. “Le Myanmar vous attend à bras ouverts” a ajouté San Suu-Kyi, qui a exorté les birmans qui habitent à l’étranger à etre reconnaissants aux pays qui les acceuillent.

DE ROME UN APPEL À 20 MLR D’EURO POUR LA TUNISIE

Les organismes de la societé civile tunisienne et italienne ont lancé un appel à la communeauté international à donner 20 milliards d’euro pour soutenir le développement de la Tunisie. Le doucument proposé par la Fondation Craxi et le think thank tunisien Cercle Kheireddine a été siglé par plusieurs politiciens étrangers, parmi les quels des français et des italiens, pendant une conférence à Rome intitulée ‘Tunisie, l’espoir de la Méditerranée’.

COTE D’IVOIRE ET GHANA FONT ÉQUIPE SUR LE CACAO

Les gouvernements de la Cote d’Ivoire et du Ghana ont siglé un accord pour relancer la coopération dans le commerce du cacao. En particulier, l’accord vise à assurer la stabilité des prix et à soutenir les cultivateurs. La Cote d’ivoire et le Ghana sont les deux plus grands producteurs de chocolat du monde. Mais la chute des cours du cacao dans les dernières années les a frappé durement. Cet annoce a coincidé avec le démenagement du siège de l’Organisation internationale du cacao (Icco) de Londre à Abidjan, la capitale économique de l’Afrique.

 

Le notizie del sito Dire sono utilizzabili e riproducibili, a condizione di citare espressamente la fonte «Agenzia DiRE» e l’indirizzo «www.dire.it»

Condividi su facebook
Condividi su twitter
Condividi su whatsapp
Condividi su email
Condividi su print

Agenzia DIRE - Iscritta al Tribunale di Roma – sezione stampa – al n.341/88 del 08/06/1988 Editore: Com.e – Comunicazione&Editoria srl Corso d’Italia, 38a 00198 Roma – C.F. 08252061000 Le notizie del sito Dire sono utilizzabili e riproducibili, a condizione di citare espressamente la fonte «Agenzia DIRE» e l'indirizzo «www.dire.it»