Le protocol de Milan; Maroc e Nigeria lancent un gasoduc; Cote D'Ivoire et Siemens pour l'energie - DIRE.it

Mondo

Le protocol de Milan; Maroc e Nigeria lancent un gasoduc; Cote D’Ivoire et Siemens pour l’energie


Ecco, nella versione francese, i titoli e il tg esteri realizzato dall’agenzia DIRE:

PROTOCOL DE MILAN, UN MODEL D’ACCUEIL ET INTEGRATION POUR LE MIGRANTS

A propos des migrants, le ministre de l’interieur italien Marco Minniti pense que “Si on veut encourager l’integration, il faut partager la responsabilité de l’accueil”. Il l’a dit aux maires qui ont participé à la cerimonie de signature d’un protocol sur les migrants et les demandeurs d’asile, à Milan. L’accord prevoit la ripartition de 5mille migrants dans 76 municipalités du disctrict de Milan, sur 134 totales. Pour eviter les risques d’infiltrations mafieuses, des controles sur la gestion des structures d’accueil sont prévus.

EN ITALIE 17 JOURS DE FESTIVAL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

Le quatre-vingt pour cent des italiens sont favorables aux politiques qui visent au developpement durable, mais seulement le 30 pour cent connait les Objectifs du millenair, que les Nations Unies veulent atteindre dans 193 pays d’ici 2030.
Les données proviennent d’une enquete presentée pendant le festival du développement durable, qui au cours de 17 jours, comprend plus de 200 conferences dans toute l’Italie pour sensibiliser sur cette question les citoyens, les entrepreneurs et les institutions politiques.

POUR LE FIDA LA CLÉ DU DEVELOPPEMNT SONT LES COMMUNAUTÉS

Le Fida mise sur les droits des communautés: il l’a assuré Gilbert Houngbo, le nuveau directeur de l’agence des Nations Unies pour le developpement agricole. Nous l’avons interviewé au cours d’une conference sur l’agriculture durable à Rome: “Tous les programmes d’intervention du Fida doivent integrer la dimension du respect de l’environnement, du changement climatique, surtout dans les zones des populations indigènes”.

COTE D’IVOIRE ET SIEMENS AGISSENT POUR L’ENERGIE

Le groupe allemand Siemens va établir un partenariat avec la Cote d’Ivoire dans le secteur de l’electricité, en vue d’aider ce pays à resorber son deficit energetique.
Le gouvernement projette d’investir 16 milliards d’euros dans le secteur d’ici 2030, et ambitionne de doubler sa production actuelle (de 2.000 Mw) d’ici 2020.

MAROC E NIGERIA LANCENT UN GASODUC TITANESQUE

Long de 5.000 kilometres, un nouveau gazoduc titanesque est en fait l’extension du West African Gas Pipeline, qui relie depuis 2010 le Nigeria au Ghana en passant par le Benin et le Togo.
Le projet, signé à Rabat par les autorités de Maroc et Nigeria, devrait longer la cote ouest africaine jusqu’au Maroc pour se connecter en fin au marché européen et ainsi renforcer le developpement du secteur energetique dans toute la region.

25 maggio 2017
Le notizie del sito Dire sono utilizzabili e riproducibili, a condizione di citare espressamente la fonte «Agenzia DIRE» e l'indirizzo «www.dire.it»